Qui êtes-vous, Céline Provence-Carriou ?

D’abord engagée dans une dynamique éducative de transmission, chargée de médiation cognitive, de tutorat, de dispositifs socio-culturels, auprès de publics scolaires ou adultes, j’ai structuré et animé diverses formations, dispensées à des enseignants confirmés (DIFOR) ou débutants (IUFM).

Encouragée par ce premier environnement professionnel, j’ai développé mes compétences en psychologie : la page enseignante était tournée.

CdeSaintLoup

Devenue psychopédagogue, j’ai intégré des projets de remédiation thérapeutique (CMPP) dans lesquels j’ai souvent proposé une approche holistique, la sophrologie. Au contact des familles, des institutions, au sein d’associations socio-éducatives, j’ai davantage pris la mesure d’enjeux systémiques que j’ai alors revisités en psychologie sociale appliquée.

Définitivement impliquée dans la relation d’aide, j’ai repris un cursus de formation approfondi en psychothérapie intégrative, avec une spécialisation dans l’accompagnement conjugal.

Aujourd’hui j’aborde chaque problématique dans son contexte pragmatique (familial et social) et sa dimension symbolique (culture et représentations), au service des individus.